Mode en revue

Il y a quelques année de ça, nous avons déjà réfléchi à la mode pour les personnes handicapées.

Le handicap n’entrait pas dans le profil idéal du mannequin, de même que des personnes petites ou aux mensurations « normales ».

Pourtant, depuis quelques temps, il semble que cela change : en France d’abord, à travers une loi visant à lutter contre l’anorexie et « encadrant » le recrutement des mannequins en verbalisant des agences de mannequinat embauchant des personnes trop maigres;, et dans le monde aussi, grâce notamment à des défilés de mode un peu différents.

Cette année, par exemple, c’est à Tokyo qu’a eu lieu le défilé d’un styliste japonais dans lequel les mannequins étaient, pour la plupart handicapés.

Ami Sano défile en robe de mariée

Ami Sano défile en robe de mariée

Cet évènement avait été ouvert par Rina Akiyama, médaillée olympique et malvoyante, qui arborait une tenue décorée de motifs rappelant le braille.

Rina Akiyama

Rina Akiyama

Mais ce défilé n’est pas le premier dans son genre puisque l’actrice Jamie Brewer, atteinte de Trisomie 21 avait déjà participé à un tel défilé à New York en début d’année de même  que Jack Eyers, jeune mannequin britannique.

Jamie Brewer

Jamie Brewer

Jack Eyers

Jack Eyers

Nous pensons que, grâce à ce genre d’évènements, le handicap fera moins peur.

En plus, il est intéressant de savoir que certains créateurs se penchent sérieusement sur la réalisation de vêtements à la fois beaux et faciles à mettre et à porter, car, malheureusement, ils sont souvent ou l’un ou l’autre!