Enfin !

Enfin ! C’est pas trop tôt !

Nous n’avons toujours pas repris le journal car nous sommes trop nombreux à y participer et être trop nombreux dans une salle n’est pas trop à la mode depuis quelques temps !

Nous avons quand même  pu enfin réaliser notre projet de cette année !

Tous les ans, nous choisissons une association qui a un projet ou une mission qui nous plait et nous l’aidons.

Nous fabriquons des objets toute l’année que nous vendons lors de certains événements comme Noël ou la fête des mères.

Nous décidons de donner la recette d’une vente à cette cause choisie ensembles.

Cette année, nous avons décidé d’aider le Secours Populaire de Bollène/Mondragon. Nous avons acheté des produits d’hygiène que nous leur avons donnés pour distribuer lors de leurs permanences  dans différents lieux d’action.

Nous connaissons cette association car Frédéric, qui fait partie du foyer avec nous y a été bénévole pendant plusieurs années lors de la permanence à Lapalud .

Nous avons organisé un petit apéritif (en extérieur) avec deux bénévoles du Secours Populaire pour leur remettre notre don.

En plus des produits d’hygiène, Coralie et Noémie avaient organisé une collecte de vêtements pour bébés auprès du personnel de l’établissement. Elles en ont récolté un chariot entier ! Bravo les filles !

Après cette rencontre riche en émotion, les résidents impliqués dans cette action ont pu trinquer ensemble à ce projet enfin réalisé ! Il en a fallu du temps !

Images de confinement

Nous n’avons pas pour habitude de mettre des vidéos sur le journal. Pourtant, aujourd’hui, nous allons en mettre une.

Depuis quelques semaines, les temps sont durs pour tout le monde. Ils le sont encore plus pour les personnes confinées en foyer de vie. Il n’est pas simple de ne plus voir sa famille « en vrai » et pas sur écrans. Il est difficile de comprendre pourquoi chacun doit rester enfermé sur son groupe de vie alors que, d’habitude il est possible de circuler de partout. Chacun a ses problèmes à gérer habituellement, c’est bien plus difficile depuis mi-mars. Alors, le personnel qui est là chaque jour pour accompagner chacun des résidents dans ces temps difficiles doivent mettre leurs propres problèmes et leurs peurs de côté pour apporter cette légèreté, cette insouciance malgré tout.

Avec les moyens du bord et surtout avec le dynamisme envers et contre tout, il est possible de s’accorder quelques moments de plaisir.

Bravo à nos collègues pour leur abnégation et leur disponibilité positive.

Merci à Guillaume et ses filles pour la bande son.

Confinement Kerchênois

                                     

Bonjour à tous !

Nous n’avons pas disparu de Lapalud !

Les extra-terrestres ne nous ont pas enlevés !!!

Nous sommes confinés dans notre centre le plus possible, pour ne pas être malade.

Cela est bizarre car beaucoup de choses changent.

Plus de sorties : nous adorons cela …

Rester entre nous le plus loin possible dans notre groupe : on préfère se promener…

Moins d’encadrant : moins de personnes à qui parler, se plaindre, râler, rire …

Beaucoup moins d’activités (Kiné, sport extérieur, piscine, cheval, tout ce qui se vit à l’extérieur …)

Garder son calme, être raisonnable, s’entraider, aider le personnel en respectant les consignes etc …

Mais il est mieux de vous montrer par des photos ce que nous vivons à peu près.

Tout le monde fait son possible pour que tout se passe au mieux.

 

 

Devinez le sujet du journal aujourd’hui…

On entend parler du Coronavirus ou Covid 19 toute la journée.

Dès qu’on allume la télé, la radio, on entend parler de ce virus.

On ne comprend pas vraiment ce qui se passe.

C’est grave ou pas ?

Ce matin, il y avait beaucoup de questions sur ce sujet.

Comme nous ne sommes pas médecin, nous avons utiliser des documents très bien fait qui existent déjà.

Nous avons trouvé toutes les réponses à nos questions sur le site 1 jour 1 actu

Nous avons très bien compris la gravité de la situation.

Mais nous avons aussi compris qu’on pouvait tous faire quelque chose pour éviter ce virus :

Nous ne pouvons pas dire comment les choses vont se passer dans les jours et les semaines qui viennent.

Mais on sait que, en Italie, les gens sont obligés de rester chez eux, ils sont en quarantaine.

Ça veut dire quoi, mettre en quarantaine ?

 

Le premier d’une longue série

Le mois dernier, un petit groupe a eu la chance de partir faire un camp à la montagne.

Malheureusement, la neige n’était pas au rendez-vous.

Mais pas de soucis, les traîneaux fonctionnent bien sur les chemins !

Tout le monde est revenu ravi de ces quelques jours au grand air.

Après le froid piquant de la montagne, rien de mieux qu’une petite visite de musée et d’un bon repas chaud dans une auberge locale

 

rbt

Un peu de sport

Un tournoi de boccia a eu lieu en février à Lapalud.

12 équipes de tout le département étaient présentes.

Coralie et Audric, les assistants sport, ont arbitré le tournoi.

C’était une belle journée.

Les sportifs ont pu pique-niquer dehors grâce au beau soleil présent ce jour.