Boccia à Lapalud

« Une rencontre de Boccia a été organisée au gymnase de Lapalud le 15 février 2018. Cette organisation a pu se réaliser avec le concours de la mairie de Lapalud, du bureau des sports du FVFAM de kerchene, du Comité départemental du Sport Adapté et des bénévoles de l’ASK.

15 équipes étaient présentes (soit 48 joueurs) issues de plusieurs foyers dont le FAM d’Aubignan, le Foyer L’EPI  de Montfavet, le Foyer Saint Martin de Carpentras et le FVFAM de Kerchene.

Le matin eut lieu une première phase de séries puis s’ensuit un pique-nique convivial et ensoleillé sur la terrasse du gymnase avant de reprendre l’après-midi les phases finales. La journée se termina par la remise de médailles ou de diplômes dans une chaleureuse ambiance.

Cette activité adapté à tous a pu répondre aux besoins de l’ensemble des joueurs. » Franck, éducateur sportif

Sujets variés

Aujourd’hui, la réunion du journal a été riche. Tout d’abord, nous avions un invité : Bastien. Il est psychologue remplaçant depuis quelques semaines. Comme d’habitude lorsque nous avons un invité, nous lui avons expliqué comment nous travaillons.

Ensuite, c’est Daniel que nous avons invité. Il gère tout ce qui est travaux dans l’établissement et, en ce moment, il y en a beaucoup!!!! Il est venu nous expliquer les chantiers en cours et ceux à-venir. Nous avions de nombreuses questions et Daniel s’est appliqué à nous répondre au mieux.

Ensuite, nous avons évoqué le Conseil de la Vie Sociale qui aura lieu lundi. Chacun doit réfléchir à ses questions, réflexions et propositions qu’il pourrait soumettre aux représentants lors de cette réunion qui n’a lieu que 3 fois par an.

Ces activités qui ont l’air de rien….

Dans l’établissement, il y a des moments dont on ne parle jamais mais que nous aimons beaucoup… Lorsque toutes les tâches liées à « l’internat » sont terminées, les éducateurs nous proposent des activités variées comme de la cuisine, de l’esthétique, du karaoké mais aussi des jeux de société.

C’est sur cette dernière que nous avons décidé de faire un article aujourd’hui.

Chacun est libre d’y participer ou non s’il n’a pas de rendez-vous particulier et s’ils n’est pas inscrit dans une activité à l’année. Il y a ceux qui jouent, et ceux qui observent (et oui, c’est aussi une activité!). Les jeux proposés sont, évidemment, adaptés aux intérêts et aux aptitudes de chacun. Qu’ils nous apprennent à compter les sous (comme le monopoly), à entretenir notre mémoire (les memorys), ou nos acquis tels que la lecture, l’écriture ou les calculs (jeux de mots ou de chiffres), ils sont des moments agréables et joyeux que nous aimons beaucoup.

 

Groupe de Geeks!

Depuis la rentrée, une nouvelle activité a vu le jour dans les ateliers : « L’atelier Geek« . Cet atelier a lieu le mercredi après midi. Les participants viennent avec leur propre matériel ou utilisent le matériel mis à disposition par l’association des résidents. Ils profitent du réseau wifi des ateliers et de l’aide des éducatrices d’ateliers.

 Ensuite, il y a le matériel mis à disposition le reste de la semaine, à la demande. Les intéressés peuvent « surfer » sur internet, jouer à des jeux choisis et installés selon les attentes, les intérêts et le niveau de chacun. Ils peuvent aussi écouter de la musique, regarder des clips ou des vidéos.

Le groupe 5 a les boules!

Il y a peu, les résidents du groupe 5 sont partis sur Avignon pour une sortie de groupe resto/bowling. Les lunettes de soleil étaient de mise!

On le voit bien sur les photos, l’ambiance était là! Tout le monde était content de ce moment de complicité et de bonne humeur.

Après le restaurant, c’est au bowling que ce charmant groupe est allé dépenser ses calories!

dav

Mais, avec tout ça, c’est qui qui a gagné?

De belles dents!

Nous le savons, les dents sont très importantes et, une fois que les dents définitives sont en place, nous les gardons pour toute la vie. Il est donc très important de veiller sur elles et de bien les entretenir. Pourtant, lorsqu’on est handicapé, cela peut devenir difficile.

Déjà, il peut y avoir des problèmes d’accessibilité. Le dentiste du coin n’a pas forcément un accès pour les personnes à mobilité réduite. Ensuite, il y a le souci du handicap même : selon le handicap, le patient n’est pas toujours en mesure d’être « coopérant » pour être soigné mais n’a pas toujours la possibilité de communiquer sur sa souffrance. Alors, en région PACA a été crée « le bus handident« .

Il s’agit d’un bus aménagé, accessible aux personnes à mobilité réduite et dont les soins sont assurés par des dentistes formés aux difficultés spécifiques liées aux handicaps.

Ce bus assure des tournées régulières dans toute la région auprès des personnes accueillies dans les établissements médico-sociaux. C’est lors de son passage dans un établissement de Aubignan qu’une dizaine de résidents des foyers de Kerchêne ont pu bénéficier de soins adaptés.

Nous avons donc profité du sujet du bus « handident » pour parler des dents en général. Quoi de mieux, pour que tout le monde comprenne, qu’un petit film « C’est pas sorcier » sur ce thème ?!!